Comment arranger son homme

Pour Justine, Isabelle et Stéphanie, les jeudis soirs sont sacrés. Les soeurs se réunissent autour d’un bon café pour fabriquer des bijoux en bavardant avec vigueur du sujet qu’elles préfèrent: leurs hommes! Celui qui ne ramasse pas ses chaussettes sales, celui qui ronfle ou celui qui oublie la pinte de lait sur le comptoir. Elles les aiment tels quels… même s’il sont exaspérants. Quelques années plus tôt, tante Clémence avait pourtant été claire : ses nièces disposaient d’une décennie pour mettre le collet sur l’homme parfait, sans quoi elles pourraient dire adieu à leur héritage. Les soeurs Gagnon avaient oublié cette idée folle, jusqu’à ce que Clémence surgisse pour leur rappeler ses exigences. À présent, chacune n’a plus que sept jours pour arranger son homme! Les filles auront affaire à un macho, un superstitieux et un piètre romantique. Pour mieux remédier à leurs petits et grands défauts, il leur faudra en dresser la liste en se référant aux critères sévères de la tante illuminée. Pas de cheveux longs, pas de mauvaises manières, pas de ci, pas de ça; place à la métamorphose! Mais est-ce vraiment possible d’arranger son homme pour de bon? Poser la question, c’est … de la pure folie!

 

title-tag

AVIS JESSICA

 

Trois sœurs. Trois personnalités visant le même but : Avoir l’homme parfait.

Les femmes en rêve et le cherche, mais aucune ne l’a trouvé. Il y a toujours un petit (ou PLUSIEURS) défaut qui ressort et entache la réalité de ces dernières. Les filles Gagnon s’en aperçoivent rapidement, lorsqu’elles apprennent que leur tante Clémence revient au pays et désire rencontrer leur homme parfait. Ouf… mais quelle course à la montre! Elles ont une semaine afin de rendre leur chéri « présentable » aux yeux de matante Clémence afin de toucher leur héritage à la mort de cette dernière.

Après plusieurs mois d’hibernation dans mon étagère, j’ai décidé de l’ouvrir et j’ai bien fait. Catherine a trouvé le moyen de me faire rire, entrer dans son univers, aimer puis détester ses personnages. L’écriture est fluide. Le langage utilisé lors des discussions est souvent 100% québécois, ce qui m’a bien fait sourire et penser à moi. Une lecture pour se détendre, pour comparer nos hommes et dont j’aurais aimé avoir une petite suite pour savoir comment elles s’en sortent finalement après le baptême de la fille d’Isabelle. Un livre que j’ai aimé découvrir et qui m’a fait un pincement au cœur lorsque j’ai tourné la dernière page.  Il se lit trop rapidement (snif snif).

 

 title-tag

EXTRAIT

De: Clémence Guilbault
À: Isabelle Gagnon
Objet: Baptême

Bonjour Isabelle,
J’accepte ton invitation au baptême de ta petite Laurence avec plaisir.
J’arriverai la semaine prochaine!

Tante Clémence xxx
P.-S. – J’ai bien hâte de rencontrer vos hommes, à tes sœurs et toi…

 

* * *

IsaG : SOS, les filles!

Justine_30: Que se passe-t-il? !

Stéphanie: Allô!

IsaG : Vous ne devinerez jamais !

Stéphanie: La petite a enfin prononcé le mot maman? Ah non! Je sais: elle a tenu son biberon toute seule!

Justine_30: Laurence s’assoit maintenant sans aide. On le sait, tu nous l’as déjà dit deux fois…

IsaG : Arrêtez ! Je ne suis pas si pire que ça… bon, OK! Mais je viens d’apprendre une terrible nouvelle. C’est la catastrophe! Matante Clémence débarque de Paris la semaine prochaine pour le baptême de la petite!

Stéphanie: What? Elle se tape six heures d’avion pour un baptême? ! ^^ Sacramant, elle est folle!

Justine_30: Ouin, pis ?

IsaG : J’y arrive… Elle a hâte de rencontrer nos hommes ! Vous vous souvenez ? Elle nous laissait dix ans pour trouver l’homme parfait; sinon, pas d’héritage. Ça fait dix ans ! On est dans la merrrde! Comment a-t-on pu oublier ça et laisser nos chums être «eux-mêmes» tout ce temps ? Il aurait fallu entreprendre leur métamorphose il y a cinq ans, au moins !

Justine_30: Dans la merde, tu dis? Je te rappelle que je suis CÉ-LI-BA-TAI-RE!!! Et la bonne femme qui vaut des millions !


Acheter 24.95$

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Captcha * Time limit is exhausted. Please reload the CAPTCHA.